Tout sourit aux Thoniers de Maël Illien qui voudront continuer leur série de quatre victoire en cours en Basse-Normandie. Photo : RLB

Brèves

us avranches msm - us concarneau

National - 15e journée - Stade René-Fenouillère

us avranches
vs us concarneau

Vendredi 8 décembre 2017 à 20 h

Vendredi 7 décembre 2017 / BéA

Les Thoniers sur leur erre ?

Après avoir littéralement renversé le Stade Brestois (3-2) à Guy-Piriou lors du 8e tour de la Coupe de France, les Concarnois se déplacent à Avranches, la lanterne rouge du championnat avec le ferme espoir de poursuivre sur leur lancée face à une équipe en proie au doute mais qui a regimbé en tirant un nul aux Herbiers (2-2) lors de la dernière journée du championnat.

S'il est une équipe que l'on ne pensait pas voir détenir la lanterne rouge en National, c'est bien celle de Damien Ott, le coach d'Avranches qui s'est même fait sortir de la Coupe de France au 7e tour par les Guyanais de l'AS  Matoury sur la pelouse du stade de Larivot aux tirs au but (3-2), le temps réglementaire s'étant soldé par un 0-0. Du même coup, les Bas-Normands étaient au chômage forcé ce week-end. Ils ont donc eu tout loisir de préparer la venue de Concarneau ce vendredi, un Concarneau qui a joué 120 minutes pour se qualifier pour les 32es de finale de la Coupe au détriment du Stade brestois son voisin de L2 Nord-Finistérien.

Les deux équipes se connaissent bien et se sont rencontrées en juillet lors d'une rencontre de préparation à Saint-James (50) et les Concarnois l'ont emporté 2-1 grâce à des buts de Koré et Geran en cinq minutes et avaient impressionné le staff manchois.

Et pourtant avant la rencontre face aux Thoniers (15e journée) l'US Avranches n'aura pas perdu un match de championnat de tout le mois de novembre. Toutefois les hommes de Gilbert Guérin, le Président, sont toujours derniers. La raison ? Si ils ne perdent pas, ils ne gagnent pas non plus et viennent d'enchaîner un troisième match nul d'affilée (LesHerbiers,Chambly et Béziers). C'est mieux que rien mais après le week-end de repos forcé, élimination en coupe de France oblige, les Avranchinais n'auront plus le choix :  face à Concarneau, seule la victoire comptera.

Les Avranchinais ne comptent que deux victoires à leur actif en l'occurrence succès à Marseille Consolat (0-1) et contre Laval (2-1). En revanche, ils ont concédé sept défaites, marqué sept buts seulement et encaissé 21. Christopher Mayulu, leur meilleur buteur l'an passé ne marque plus (et ne joue pas beaucoup non plus) et Charly Dutournier l'ex-Concarnois n'a scoré qu'à une seule reprise.

Côté concarnois, c'est la Coupe de France qui a réveillé le réseau offensif et finalement le groupe après un début de saison plutôt chaotique. Et le succès au forceps face aux Brestois a revigoré joueurs, entraîneurs, dirigeants et public qui leur a offert l'occasion de faire un clapping à l'issue des débats. Jacques Piriou, le Président était aux anges et Nicolas Cloarec fier des siens et ravi du dénouement des débats.

« Il y a eu 75 minutes où l'équipe a montré un visage insipide, où elle jouait pas un match de coupe ni sur sa valeur. Malgré les changements effectués, je ne voyais pas les bonnes attitudes. Même moi, j'étais prostré sur le banc. Puis le but de Vincent (Richetin) est arrivé et a tout changé, a galvanisé tout le stade. Et malgré la fatigue, les crampes, on est allé chercher cette qualification, ce qui prouve que cette épreuve reste très mentale. Quand la tête veut, le corps suit. Au-delà de la qualification, il y a le maintien d'une dynamique, quatre victoires d'affilée, qui m'intéresse. » (1)

Le match à Avranches ce vendredi soir, qui n'aura rien d'une promenade de santé et dont l'issue est  très importante pour les antagonistes, sera quasiment un match de Coupe car les Manchois ne veulent pas se faire larguer au classement. Ils n'ont pas gagné en championnat depuis le 15 septembre (Marseillle Consolat) et faire « tomber » Concarneau sera l'objectif primordial.

Il faut savoir que depuis 2008, les Concarnois n'ont gagné qu'une seule fois à Avranches (0-1) et c'était le 11/11/11 en CFA.

Pour cette important débat, Damien Ott sera privé des services de son défenseur Rémi Bonefant, suspendu, suite à un nouveau carton jaune face aux Guyanais tandis que côté concarnois, le staff technique reconduira le groupe qui s'est qualifié face au Stade Brestois en Coupe de France, à l'exception d'Herman Koré remplacé par Devon Romil.

Le groupe des Thoniers : Guivarch, Nsimba, Jannez, Sinquin, Irep, Illien, Richetin, Drouglazet, Edjouma, Idazza, Donisa, Gégousse, Lasimant, Romil, Toupin, Demazeau (g). Entraîneur : Nicolas Cloarec.

Le groupe avranchinais : Beuve- Le Breton,(g)- Kousssalouka, Cillard, Lunsinga, N'Diage- Boateng, Guyonnas, Nkololo, Belahmeur, Bizolon, Metelus- Thiare, Dutournier, Mayulu. Entraîneur : Damien Ott.

(1) Sources : Le Télégramme, ouest-france, La Manche Libre

la 15ejournée

journee

Les résultats...

le live National

live

Suivez le match en direct...

la feuille de match

Les compositions d'équipes...
Les buteurs du match...

lire...