buteurs national 1

Saison 2018/2019

Dernière mise à jour : 10 novembre après la 12e journée

8 BUTS : Correa (Chambly)

6 BUTS : Rivas (Lyon-Duchère);

5 BUTS : Abdeljelil et Rocheteau (Cholet);

4 BUTS : Jung (Concarneau); Konaté (Boulogne); Tuta (Lyon-Duchère); Nzuzi Mata (Dunkerque);
Thill (Pau); Caddy (Rodez); Boissier (Le Mans); Danic (Laval); Daury (Quevilly-Rouen)

3 BUTS : Nanizayamo (Quevilly-Rouen); Créhin (Le Mans); Beghin (Boulogne); Guilavogui (Pau);
Puel (Avranches); Etshimi et Dadoune (Chambly); Bru et Bosca (Marignane); Toko (Villefranche);
Bonnet et David (Rodez); Verdier (Laval); Talal (Entente SSG); Pierre-Charles (Bourg-en-Bresse); Stevance (Tours); El Hamzaoui (Dunkerque);

2 BUTS : Doumbia (Concarneau); Bosetti, Dembélé, Vincent et Etinof (Laval); Maah et Kraichi (Boulogne);
Ayari, Seguin et Ezikian (Lyon-Duchère); Spano (Bourg-en-Bresse); Mexique (Cholet);
Diarra et Montiel (Le Mans); Heinry (Chambly); Ruffaut (Rodez); Jasse et Labeau (Villefranche);
Temmar et Barka (Marignane); Shamal et Fumu-Tamuzo (Quevilly-Rouen); Boisgard et Gueye (Pau); Bonenfant (Avranches); Garita (Dunkerque);

1 BUT : Lankar, Le Joncour, Illien, Gégousse, Damessi, Fleury, Jannez et Ben Ali (Concarneau);
Obbadi et Makhedjouf (Laval); Chéré, Nabab Koné et Belaroussi (Bourg-en-Bresse);
Baouia et Abbas (Cholet); Sanogo, Jean-Étienne, N'Gambé et Paye (Drancy);
Bayard, Nnomo, Fabre et Louvion (Tours); Taufflieb, Samnick (Quevilly-Rouen); Padovani (Chambly); Geran, Ba, Labor, Farade et Sylla (Entente SSG); Burel, Jasse, Benedick, Abenzoar et Blanc (Villefranche); M'Dahoma, Serin, Duterte et Argelier (Boulogne); Renaut, Behaim et Assoumin (Marignane);
Maziz, Allouache, Farnabe et Sissoko (Avranches); Poujol, Douline et Ramon (Rodez);
Lemonnier, Gope-Fenepej, Hafidi et Vardin (Le Mans); Boudaud, Chahiri, François et Lebrun (Dunkerque);
Seguin, Romany, Atik, N'Diaye et Camara (Lyon-Duchère);

Brèves