Julio Donisa et les Thoniers chercheront un résultat positif ce vendredi à Dunkerque. Photo : RLB

Brèves

usl dunkerque - us concarneau

National - 9e journée - Stade Marcel-Tribut

us concarneau vs us boulogne co

Vendredi 29 septembre 2017 à 20 h

Jeudi 28 septembre 2017 / BéA

Ne pas baisser la garde

En remportant leur premier match de la saison à Guy-Piriou face à Boulogne (1-0), les Thoniers se sont remis sur l'orbite de la victoire et comptent bien ne pas s'arrêter en si bon chemin chez les Nordistes dunkerquois accrochés aux Herbiers (1-1) au grand dam de leur coach Didier Santini qui reconnaissait que les Vendéens leur avaient donné comme la saison dernière du fil à retordre. Concarneau paiera t-il la casse ?

Les Concarnois, Nicolas Cloarec en tête, n'ont pas oublié leur rencontre de la saison dernière au stade Marcel-Tribut marqué par une défaite sans appel sur le score de 3-0 et occasionné une fin de saison difficile et une dégringolade au classement. Dunkerque, de son côté, avait pris la place de dauphin mais n'avait pu la conserver. Et comme les Thoniers en ce début de saison, ils sont à la peine avec une seule victoire à leur actif (Marseille Consolat) mais une seule défaite (Grenoble) et cinq partages des points (Les Herbiers, Chambly, Béziers, Laval, Avranches). Un point sépare simplement les Nordistes des Concarnois et l'on mesure donc toute l'importance du résultat de ce vendredi. Le meilleur buteur nordiste est Fachan avec trois réalisations. Les antagonistes ont donc un point commun, ils ont réalisé tous deux le partage des pointsdans le bocage vendéen ce qui n'est jamais une mince affaire.

Et Didier Santini d’analyser : « On a souffert contre une belle équipe. On encaisse l’égalisation trop tôt en seconde période, sur un second ballon, alors qu’on savait l’adversaire dangereux sur ce type d’actions. Même à dix, on a eu de belles opportunités. On fait un nouveau nul, mais l’an dernier, on avait perdu ici, 0-1. » (1)

Côté concarnois, c'était le bonheur. Il le tenait enfin leur premier succès et bien sûr Herman Koré était le roi de la fête. Nicolas Cloarec avait demandé à ses joueurs de se lâcher et c'est ce qu'ils ont fait. Avec la réussite que l'on connaît.  « À Rodez, il ne nous manquait qu'un but, cette fois il est là, les joueurs savent maintenant qu'ils peuvent gagner. » (1) Et au sujet de la victoire obtenue de haute lutte contre Boulogne de rajouter : « Il y a du mieux, les gars se libèrent enfin. Certains montent en puissance et tout le monde se rapproche de son meilleur niveau. Maintenant, on va pouvoir jouer une partition en équipe. C'est porteur d'espoir, mais il ne faut pas s'enflammer. » (1)

Force a été de constater, il est vrai, que les Concarnois y sont allés de bon cœur à l'instar de Kelly Irep et Julio Donisa qui de son côté a souvent mis la pagaille dans l'arrière garde boulonnaise et c'est encourageant pour la suite des évènements. Reste qu'à Dunkerque, ce sera une autre paire de manches. Les Thoniers sont attendus de pied ferme et l'entraîneur nordiste Didier Santini a préparé ses joueurs dans ce sens. « D’abord, c’est toujours cool de jouer contre un ami. Nous concernant, notre rôle est de mettre notre équipe en confiance. Il n’y a pas de psychose, loin de là ! L’année dernière, il nous est arrivé de perdre quatre matchs d’affilée, mais ça ne nous a pas empêcher de jouer la montée. On sait qu’il y a ce gros chantier offensif, les garçons bossent dur. On doit retrouver ce goût de marquer, faire plaisir avec la passe et savoir être tueur. » (1)

La seule victoire des Dunkerquois remonte à l'ouverture du championnat avec un succès 3-2 contre Marseille Consolat et ils aimeraient épingler les Concarnois à leur palmarès ce qui leur permettrait de s'éloigner de la zone rouge. La saison dernière, les Nordistes au stade Tribut l'avaient emporté 3-0. Au match aller à Guy-Piriou, les Dunkerquois l'avaient déjà emporté (3-1).Est-ce la bête noire des Thoniers à l'instar des Herbiers ? Cela dit, les résultats de hier ne préjugent en rien ceux de demain.

Pour tenter de confirmer la première victoire de la saison, Nicolas Cloarec récupère quelques blessés à commencer par Kalen Damessi, resté sur le banc contre les boulonnais, et qui a fait 70 minutes convaincantes avec la Réserve en amical contre Pontivy. Saïd Idazza quant à lui fera un dernier essai aujourd’hui pour savoir s’il peut être du déplacement. Mara Wagué et Clément Simonin, qui sont rétablis, reprendront avec l’équipe réserve. Il ne reste donc plus que Guillaume Gégousse, qui se remet de sa luxation du coude, et Vincent Richetin, douleurs au dos, à l'infirmerie.

Le groupe des Thoniers : Guivarch, Demazeau (g) - Nsimba, Toupin, Jannez, Irep, Donisa, Benamara, Illien, Drouglazet, Edjouma, Lasimant, Koré, Damessi, Géran, Sinquin, Idazza (?). Entraîneur : Nicolas Cloarec.

Le groupe dunkerquois : Ligali, Verplanck (g) - M. Fachan, Demory, Touré, Tchouatcha, Mazikou - Banor, Muraglia, D. Fachan, Rocchi (cap.) - Tuta, Boudiba, Serin, Allart, Boudaud. Entraîneur : Didier Santini

(1) Sources : Le Télégramme, ouest-france, La Voix du Nord, site USLD

la 9ejournée

journee

Les résultats...

le live National

live

Suivez le match en direct...

la feuille de match

Les compositions d'équipes...
Les buteurs du match...

lire...